Fin du nucléaire

Einde van kernenergie — Ende der Atomkraft


événement

NL  DE

Deux ans pour ne rien foutre
Le texte de la vidéo facebook du samedi 21 octobre 2017 de Bouli Lanners


Cette page en PDF (pour imprimer).
Écouter la bande son de la vidéo (note : télécharger et écouter ce fichier mp3 consomme environ 20 fois moins d'énergie que de regarder la vidéo sur facebook).
La page facebook de Bouli Lanners.

Bonjour.

Une vaste consultation populaire est en cours en ce moment, en Belgique. Une espèce de grand référendum dans un pays ou le référendum n’est pas reconnu par la constitution.

C’est un événement.

Vous ne le savez pas, c’est normal. C’est un peu fait exprès.

Ça va avec le pacte énergétique.

Le pacte énergétique, c’est ce truc qu’on devait recevoir en 2015 au plus tard et qui va définir les grands axes de la politique énergétiques pour les trente prochaines années à venir.

Mais avant le pacte énergétique, il va y avoir, ce que madame Marghem appelle elle même, une vaste consultation populaire.

Cette semaine, après deux ans de retard, un document voit enfin le jour. C’est pas encore tout à fait le pacte énergétique, non, c’est un document, un peu secret de 42 pages et qui n’est pas disponible pour le grand public, et qui, vu le retour des journalistes et des spécialistes qui on pu le lire… N’est pas vraiment… bien fait

Par contre, qu’est ce qui est arrivé, c’est le questionnaire. Oui, la vaste consultation publique est en ligne.

Si vous n’êtes pas au courant  c’est normal. C’est avec beaucoup de discrétion que madame Marghem a rendu cette vaste consultation publique, publique.

Bon, elle nous propose donc un questionnaire, 16 questions, qui tient lieu de consultation, sur bases d’un pacte énergétique qui n’existe pas et dont on ne sait rien du tout. La date limite pour rendre ce questionnaire complété est le 5 novembre. Soit dans 15 jours. Ou alors dans moins de 15 jours si vous avez eux la très mauvaise idée de partir en vacance de Toussaint. Il n’y a pas de version papier, donc tous ceux qui n’ont pas internet, comme ma mère par exemple, ne peuvent pas se prononcer. Les questions posées, sont des questions auxquelles la plupart des gens ne pourront pas répondre puisqu’ils ne connaissent pas la matière. Toutes les questions à choix multiples sont très orientées. Exemple : Dès la première question, on nous parle, encore une fois, du danger du fameux black out.

Et le nucléaire là dedans?

Ça pue.

Dans le document secret de 42 pages, sur la question de la sortie du nucléaire ça reste très ambigu. Le document recommande de confirmer l’agenda de la sortie du nucléaire, tout en ajoutant que « si du fait de circonstances exceptionnelles, une prolongation de la production d’électricité nucléaire était décidée, une évaluation approfondie de l’impact sur le climat d’investissement et le fonction-nement du marché s’imposerait alors ».

Traduction: « on va sûrement encore prolonger la durée de vie des réacteurs, mais, on ne sait pas encore comment vous le dire parce qu’on sent bien que ça commence vraiment à vous faire chier ».

Alors qu’est ce qu’il faut faire. Ben il faut absolument répondre à ce questionnaire. Faut le faire avant que uniquement des citoyens poussés dans le dos par des lobbys ne le fassent. Faut pas que madame Marghem ne se retrouve qu’avec des réponses allant dans le sens de ce qu’elle voudrait en terme de politique énergétique. Et surtout en terme de politique nucléaire.

Alors, si ça vous saoule de répondre à l’entièreté des questions, si vous voulez uniquement manifester votre opposition au nucléaire, vous allez directement à la dernière question.

« Quelles mesures sont nécessaires selon vous pour opérer de la meilleure manière qui soit la transition énergétique ? »

Proposition de réponse

1. La sortie immédiate du nucléaire.

2. La sortie immédiate de madame Marghem.

Ben oui, comme ça on aura peut-être encore une chance d’avoir un pacte énergétique pour cette année.

Alors pour ce qui est du RAN, le réveil anti nucléaire, ce mouvement que je rejoins.

Il sera officiel, opérationnel et le site sera en ligne fin novembre. Pourquoi seulement fin novembre.

Ça aussi c’est un secret.

C’est une question de stratégie.

Au revoir.